Informations pratiques :

Extrait :

L’ancienne gare de Laeken date de 1880 et est un élégant pavillon où l’influence du style néo-Renaissance est nettement marquée. Elle accueille aujourd‘hui le Centre culturel de Bruxelles Nord – Maison de la création.

Cette gare est située sur l’ancienne ligne ferroviaire vers Gand, ouverte en 1856 et fut construite en remplacement d’une 1re halte pour voyageurs en bois datant de 1872, située rue de la Reine. L’ancienne galerie d’accès aux quais, détruite lors des bombardements de 1940-45 a été remplacée par une construction récente en béton armé et maçonnerie de briques peu esthétique. Le caractère remarquable du lieu est renforcé par l’implantation de la gare au sommet d’un parc s’ouvrant par un portail sur le parvis Notre-Dame, parvis par ailleurs bordé de monuments et sites prestigieux tels que l’église Notre-Dame, le cimetière et un des accès au Domaine Royal.

Lors de la construction de la gare, le souci majeur du conseil communal était qu’elle soit digne de la somptueuse église Notre-Dame-de-Laeken. La construction en verre qui recouvre les 2 quais est très élaborée et il a été fait usage des nouvelles possibilités qu’offraient les matériaux de l’époque : le verre, le fer et l’acier. La gare de Laeken devint ainsi l’enseigne de la nouvelle Belgique qui était productrice de ces matériaux. L’ancienne gare, qui était l’arrêt Royal, semble ainsi avoir été un projet de prestige. Son volume imposant, la polychromie des façades et l’adoption d’un registre architectural néo-Renaissant confèrent à ce pavillon une valeur de repère visuel dans le paysage laekenois. La gare de Laeken, création Art Nouveau à Bruxelles qui était l’antre de cette esthétique du tournant du siècle, constitue l’un des derniers et des plus intéressants témoins de l’architecture des gares édifiées au 20e siècle dans la région bruxelloise…

Ces évènements peuvent également vous intéresser: